Read this in English

Cette observation a été écrit par Caroline Winter, avec remerciements à John Maxwell, Émilie Paquin, et Kevin Stranack pour ses commentaires et contributions.

En bref:

Titre Une mise à jour sur les monographies en libre accès
Créateur n/a
Date de publication n/a
Mots clés libre accès, édition, la communication savante

Comme indiqué dans l’observation « Les monographies en libre accès », publiée en mars 2021, une attention croissante a été accordée ces dernières années aux stratégies pour publier avec succès des monographies en libre accès et d’autres publications de versions longues que des chapitres de livre. Martin Eve et Anthony Cond ont décrit 2021 comme l’année du pistolet de départ pour les livres en libre accès, avec la publication des directives du Plan S pour les monographies, la nouvelle politique de libre accès de l’UK Research and Innovation (UKRI) qui s’applique pour la première fois aux monographies, et le compte à rebours pour la prochain Research Excellence Framework (REF) du Royaume-Uni (2021). Cette observation résume certains développements liés à la publication de monographies en libre accès au cours de l’année écoulée.

En juin 2021, Cambridge University Press au Royaume-Uni a lancé le projet pilote Flip it Open, une initiative libre accès basée sur la demande. Lorsque 25 monographies sélectionnées des éditeurs participants atteindront un objectif de revenus spécifié, elles passeront en libre accès et une version brochée sera disponible à l’achat. Ce modèle de publication vise à rendre les livres les plus demandés librement accessibles, et les institutions qui achètent le livre bénéficieront d’un accès plus précoce et seront reconnues dans les versions imprimées et numériques du livre libre accès pour leur rôle dans le retournement. À partir de septembre 2022, cinq livres ont été transformer dans le cadre du programme (Cambridge University Press 2022). Étant donné que la transformation à libre accès est soutenu par les ventes plutôt que par les frais d’édition de livres, le programme vise à être plus inclusif pour les auteurs exclus de la publication de leurs livres en libre accès en raison de frais élevés (Tivnan 2021).

Aussi en juin, OPERAS (Open Scholarly Collaboration in the European Research Area for Social Sciences and Humanities) et OASPA (Open Access Scholarly Publishing Association) ont publié The Future of Scholarly Communication, un rapport traitant sur les défis et les solutions potentielles pour la communication savante en sciences sociales et humaines en Europe, y compris ceux liés aux monographies en libre accès.

En août, UKRI a publié une nouvelle politique de libre accès qui s’applique à toutes les publications soutenues par un financement de l’un de ses conseils de recherche (voir « La politique de libre accès du l’UKRI’s 2021 »). Cette version inclut pour la première fois une exigence selon laquelle les publications savantes de versions longues – monographies, volumes édités, chapitres de livre – doivent être en libre accès dès leur publication.

En septembre, cOAlition S a publié un ensemble de recommandations pour les livres savantes en libre accès, qu’ils définissent comme des publications de versions longues comprenant des monographies, des volumes édités et des chapitres de livres individuels, ainsi que des éditions critiques. Ce sont des recommandations plutôt qu’une partie de la politique officielle du Plan S et n’ont pas de calendrier de mise en œuvre en reconnaissance de la nature complexe et diversifiée de l’édition de livres savantes. Étant donné que la cOAlition S est un consortium international en pleine croissance, ces recommandations auront potentiellement des effets étendus sur la publication de monographies en libre accès (voir « Les Fonds de Recherche du Québec rejoignent la cOAlition S » et « Mise à jour du Plan S : l’élargissement de l’adhésion de la cOAlition S »).

Au cours du même mois, le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) a annoncé un partenariat avec MIT Press Direct to Open (D2O) : le RCDR s’occupera des paiements et des licences pour ses membres qui souhaitent faire partie de cette initiative, réduisant ainsi les obstacles à la participation.

En novembre, MIT Press, basé aux États-Unis, a annoncé qu’il avait atteint son objectif de financement pour l’initiative D2O et qu’il publierait en libre accès sa liste complète du printemps 2022 des livres savants.

En décembre, MIT Press a publié « The MIT Press Open Monograph Model: Direct to Open », un livre blanc décrivant le modèle et sa mise en œuvre dans le cadre du projet pilote.

En avril 2022, le projet COPIM (Community-led Open Publication Infrastructures for Monographs) basé au Royaume-Uni a lancé l’Open Book Collective, une plateforme réunissant des bibliothèques, des instituts de recherche, des éditeurs en libre accès et des fournisseurs de services d’édition pour faciliter les initiatives de financement basées sur l’adhésion.

En mai, l’Université de Californie a signé le programme Opening the Future, développé par COPIM. Il s’agit d’un modèle d’abonnement collectif dans lequel les bibliothèques s’abonnent à les publications précédentes d’un éditeur, et l’éditeur oriente une partie de ces fonds vers le soutien de nouveaux livres en libre accès. Opening the Future a été lancé en 2020 mais élargi en juin 2021. Bien que l’adhésion de l’Université de Californie à l’initiative soit un point de repère en raison de la taille et de l’influence de ce système universitaire, de nombreux partisans sont inscrits.

En juin, l’Educopia Institute, basé aux États-Unis, a annoncé le projet Book Analytics Dashboard (2022-2025), développé en partenariat avec OAPEN et le Open Knowledge Initiative de l’Université Curtin, avec un financement de la Fondation Mellon. Le projet mettra à la disposition des petits et moyens éditeurs des analyses solides sur l’utilisation des livres en libre accès via une infrastructure numérique partagée, leur permettant de prendre des décisions stratégiques axées sur les données et de concurrencer les grands éditeurs sur un pied d’égalité.

En juillet, MIT Press a annoncé qu’il publierait sa liste complète de 2022 de 80 livres savants en libre accès.

Le même mois, Toward an Open Monograph Ecosystem (TOME) a ​​publié le rapport préliminaire The Cost to Publish TOME Monographs (Maron et Schmelzinger 2022). TOME est un programme pilote de cinq ans (2017-2022) pour la publication coopérative de monographies en libre accès aux États-Unis par le biais duquel les établissements accordent une subvention d’au moins 15 000 $ pour financer la publication en libre accès des monographies par membres du corps professoraux. Le rapport est une première évaluation visant à déterminer si cette subvention couvre de manière adéquate les coûts de publication, compte tenu de l’évolution du paysage de la publication de monographies en libre accès.

En août, la British Academy a publié le premier livre en libre accès de sa série British Academy Monograph et a annoncé son intention de publier tous les livres suivants de la série en tant que libre accès.

Les tendances de l’année écoulée ont donc inclus politique qui rend obligatoire le libre accès pour les monographies ainsi que les projets pilotes et les rapports de recherche qui étudient la meilleure façon d’accomplir cette transition vers libre accès, compte tenu de la nature diversifiée et complexe de la publication de monographies savantes.

Monographies en libre accès dans la presse

La publication de monographies en libre accès est un sujet d’intérêt pour les presses des bibliothèques et de l’industrie du livre ainsi que pour la presse universitaire. L’InfoDocket du Library Journal a couvert le lancement de l’Open Book Collective du COPIM et le lancement du projet Book Analysis Dashboard, et The Bookseller a couvert l’initiative Flip it Open du Cambridge University Press.

Monographies en libre accès et la communauté INKE

Comme indiqué dans notre article précédent, « Les monographies en libre accès », les monographies en libre accès sont depuis longtemps un sujet d’intérêt pour la communauté INKE. En plus des activités énumérées dans cette observation, le Public Knowledge Project (PKP) a lancé Open Monograph Press, une plate-forme open source pour la gestion des flux de travail de publication de livres savants, en 2012. PKP a récemment annoncé que son nouveau partenaire de développement est la Scientific Electronic Library Online (SciELO); SciELO Books a près de 1000 livres savants libre accès dans sa collection (voir « Le partenariat renouvelé entre PKP et SciELO »).

De plus, le Portail des résultats de recherche canadienne, résultat d’un partenariat entre l’Association des bibliothèques de recherche du Canada (ABRC, un partenaire de l’INKE) et OpenAIRE, agrégats des métadonnées sur les résultats de recherche canadiens, y compris monographies. Les recherches peuvent être limitées aux monographies en libre accès, ce qui facilite la collecte de données (voir « La collaboration entre l’ABRC et OpenAIRE »).

Monographies en libre accès et la communauté élargie

Judith Fathallah a publié un article sur la nouvelle politique de libre accès de l’UKRI en janvier 2022, répondant à certaines des préoccupations de la communauté à ce sujet. Fathallah présente également certaines initiatives existantes pour faire progresser la publication de monographies en libre accès, notamment l’Open Book Collective du COPIM.

Monographies en libre accès et la science ouverte

Faire progresser les monographies en libre accès nécessite d’adapter les infrastructures existantes et d’en développer de nouvelles innovantes, des plate-formes de publication numérique aux modèles de financement.

Charles Watkinson et Melissa Pitts soutiennent que les presses universitaires doivent être reconnues comme des éléments cruciaux dans les infrastructures de monographies en libre accès, car non seulement elles publient des monographies et d’autres études approfondies, mais elles développent également des plateformes de publication open source et des modèles de financement innovants. Ils écrivent que les presses universitaires fonctionnent comme un réseau de laboratoires pour les universitaires qui jouent un rôle particulièrement important dans la croissance des disciplines et de l’érudition interdisciplinaire. Ils aident aussi à avancer des collaborations entre des établissements et la création des plateformes innovatifs.

Eve et Cond soutiennent de la même manière que faire progresser la publication de monographies en libre accès est crucial pour les sciences humaines en particulier : sans investissement dans les modèles de publication innovatif, nous sommes confrontés d’une situation dans laquelles la recherche scientifique est publié en libre accès, mais la recherche des sciences humaines aura un coût prohibitif, disponible seulement pour ceux qui peuvent payer (2021).

Les innovations développées pour faire progresser la publication de monographies en libre accès feront partie de l’écosystème plus large de l’édition savante ouverte, contribuant ainsi à l’avancement de libre accès et de la recherche ouverte plus largement.

 

Ouvrages citées

Cambridge University Press. 2022. « Open Access Book Pilot – Flip It Open. » Cambridge Core. 2022. https://www.cambridge.org/core/services/open-research/open-access/oa-book-pilot-flip-it-open.

Eve, Martin, et Anthony Cond. 2021. « ‘Crucial Time’ for OA Monographs. » Research Information. 21 octobre 2021. https://www.researchinformation.info/analysis-opinion/crucial-time-oa-monographs.

Fathallah, Judith. 2022. « Open Access Monographs: Myths, Truths and Implications in the Wake of UKRI Open Access Policy. » LIBER Quarterly: The Journal of the Association of European Research Libraries 32 (1). https://doi.org/doi.org/10.53377/lq.11068.

Maron, Nancy, et Kimberly Schmelzinger. 2022. « The Cost to Publish TOME Monographs: A Preliminary Report. » https://hcommons.org/deposits/item/hc:47235/.

Smalley, Suzanne. 2021. « MIT Press to Release Many Spring Titles Open Access. » Inside Higher Ed, 14 decembre 2021. https://www.insidehighered.com/news/2021/12/14/mit-press-plans-release-much-spring-slate-open-access.

Tivnan, Tom. 2021. « CUP Launches ‘revolutionary’ Open Access Monograph Pilot. » The Bookseller. 28 juin 2021. https://www.thebookseller.com/news/cup-launches-revolutionary-open-access-monograph-pilot-1266449.

Watkinson, Charles, et Melissa Pitts. 2021. « Re-Envisioning Humanities Infrastructure. » Inside Higher Ed, 22 février 2021. https://www.insidehighered.com/views/2021/02/22/institutions-and-funders-must-recognize-contributions-university-presses-humanities.