Read this in English

Cette observation a été écrit par Caroline Winter avec des remerciements à Jeff Moon pour ses commentaires et contributions.

En bref:

TitrePolitique des trois organismes sur la gestion des données de recherche
CréateurGouvernement du Canada
Date de publicationMars 2021
Mots clésgestion des données, des trois organismes, organismes de financement, politique

En mars 2021, le gouvernement du Canada a annoncé la publication de la Politique des trois organismes sur la gestion des données de recherche (Politique de GDR). Une ébauche de cette politique pour consultation a été publiée en mai 2018 (voir « Le Politique des trois organismes sur la gestion des données de recherche »).

S’appuyant sur la Déclaration de principes des trois organismes sur la gestion des données numèriques (2016), l’objectif de la Politique de GDR est de « promouvoir l’excellence a matière de recherche au Canada en encourageant de saines pratiques de gestion des données de recherche et d’intendance des données », reconnaissant la diversité des normes et des pratiques liées aux données de recherche et au sein des disciplines (Gouvernement du Canada 2021b; voir « Déclaration de principes des trois organismes sur la gestion des données numériques » et « Partner Response to Tri-Agency Statement of Principles on Digital Data Management » par Lisa Goddard [Bibliothèques UVic]).

De plus, la Politique de GDR souligne la nécessité d’une « approche qui tient compte de la particularité des collectivités » pour gérer les données associées à la recherche par et en collaboration avec les communautés des Premières Nations, Métis et Inuits au Canada (2021b), et appuie l’établissement de nouvelles orientations pour soutenir le plan stratégique Établir de nouvelles orientations à l’appui de la recherche et de la formation en recherche autochtone au Canada 2019-2022.

Cette Politique de GDR s’appuie sur l’approche du Canada en matière de GDR qui comprend la Politique des trois organismes sur le libre accès aux publications (2015) et soutient les principes FAIR (Findable, Accessible, Interoperable, and Reusable [trouvables, accessibles, interopérables et réutilisables]) pour la gestion et l’intendance des données. Bien qu’il stipule que les données de recherche recueillies grâce à un financement public devraient être « lorsque les obligations éthiques, juridiques et commerciales le permettent, être disponibles pour être réutilisées par d’autres », il déclare explicitement qu’il ne s’agit « pas une politique sur les données ouvertes » (Gouvernement du Canada 2021b).

La politique de GDR comprend des exigences pour les institutions et les chercheurs. En résumé, les établissements doivent développer des stratégies de GDR accessibles au public pour promouvoir l’importance de la GDR au sein de leur communauté et aider les chercheurs à mettre en place de solides pratiques de GDR, notamment en fournissant l’infrastructure numérique nécessaire. Les chercheurs doivent intégrer la GDR dans leurs méthodologies de recherche, et certaines opportunités de financement nécessiteront des plans de gestion des données (DMP) dans le cadre de la demande. Les chercheurs sont tenus de déposer toutes les données de recherche numériques, les métadonnées et le code dans un référentiel de données numériques reconnu et de rendre ces données aussi ouvertes que possible (Gouvernement du Canada 2021b).

Ces exigences seront mises en œuvre progressivement au cours des deux prochaines années. De nombreuses dates de mise en œuvre restent à déterminer, mais deux dates clés sont les suivantes :

  • Printemps 2022 : les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) détermineront les possibilités de financement qui nécessitent des plans de gestion des données (PGD) après un programme pilote initial.
  • 1er mars 2023 : les stratégies institutionnelles de GDR doivent être affichées (Gouvernement du Canada 2021b).

La gestion des données de recherche au Canada et le Partenariat INKE

L’Association des bibliothèques de recherche du Canada (ABRC–CARL), membre du Partenariat INKE, a exprimé son soutien à la politique de GDR, notant que l’ABRC et Portage ont participé activement à son élaboration par le biais de consultations avec les intervenants et de la publication de la réponse au l’ébauche de la politique de l’ABRC Portage (2021). Le Réseau Portage, une initiative de l’ABRC, a été lancé en 2015 pour soutenir la gestion et l’intendance des données de recherche au Canada, y compris le développement de partenariats pour fournir les infrastructures numériques nécessaires.

En avril 2021, Portage et la Nouvelle organisation d’infrastructure de recherche numèrique (NOIRN) ont annoncé que les opérations de Portage étaient pleinement intégrées dans NOIRN. NOIRN est un organisme national à but non lucratif fondé en 2019 dans le cadre de la stratégie d’infrastructure de recherche numérique d’Innovation, Sciences et Développement économique (ISDE) Canada (voir « NOIRN et la stratégie canadienne sur l’infrastructure de recherche numérique »). Cette intégration a été planifiée en accord avec l’ABRC et avec un financement antérieur d’ISDE, passant par CANARIE (Portage 2021). NOIRN a récemment annoncé des informations préliminaires sur sa offre de financement inaugurale (OFI).

L’annonce de politique du gouvernement du Canada fait état des ressources de Portage conçues pour soutenir les institutions dans l’élaboration de leurs stratégies. La principale de ces ressources est un modèle de stratégie de gestion des données de recherche institutionnelle et des conseils d’accompagnement, préparés par le Groupe de travail sur les stratégies institutionnelle de GDR de Portage (2021a). Le modèle décrit quatre composantes suggérées d’une stratégie institutionnelle de GDR – sensibiliser, évaluer la préparation institutionnelle, formaliser les pratiques de GDR et définir une feuille de route – et fournit un aperçu d’un plan que les institutions peuvent personnaliser pour répondre à leurs besoins (Portage 2018). Huit nouvelles vidéos fournissant des conseils sur le premier et le deuxième de ces composants seront bientôt publiés.

En plus de ce modèle, l’ABRC Portage s’est associé à l’Université de l’Alberta pour développer un outil de planification de la gestion des données ouvert, national et bilingue – l’Assistant PGD. L’ABRC Portage a également collaboré à des initiatives nationales de dépôt multidisciplinaire, notamment en soutenant une instance nationale de Dataverse par le biais du Scholars Portal Dataverse du Ontario Council of University Libraries (OCUL) et en collaborant avec Calcul Canada pour développer, piloter et lancer le Dépôt fédéré de données de recherche  (DFDR).

La politique de GDR des trois organismes et la science ouverte

La Politique de GDR souligne que la gestion des données est une composante essentielle de l’excellence de la recherche car elle permet d’assurer la reproductibilité et l’accessibilité des données créées avec des fonds publics. La déclaration de soutien de l’ABRC fait écho à ce point, soulignant les facteurs culturels impliqués : « Étant donnée la conscientisation grandissante sur l’importance des données dans le traitement des grands enjeux sociétaux, la GDR est devenue un élément essentiel de la recherche et de l’érudition dans toutes des disciplines et au-delà des frontières. Une solide culture de gestion des données profite aux chercheurs, aux organismes de financement, aux établissements et à la société en général. Elle soutient la découverte et alimente l’innovation » (2021).

Parce qu’elle facilite l’intendance, la préservation et l’accessibilité des données de recherche, la nouvelle Politique de GDR du Canada joue un rôle important dans la promotion des sciences ouvertes.

Ouvrages cités

Association des bibliothèques de recherche du Canada. 2021. « Le réseau Portage de l’ABRC salue la Politique de trois organismes sur la gestion des données de recherche. » 16 mars 2021. https://www.carl-abrc.ca/fr/nouvelles/le-reseau-portage-de-labrc-salue-la-politique-des-trois-organismes-sur-la-gestion-des-donnees-de-recherche/.

Gouvernement du Canada. 2021a. « Lettre ouverte : Lancement de la Politique des trois organismes sur la gestion des données de recherche et d’une nouvelle exigence pour les établissements d’enseignement postsecondaire et les hôpitaux de recherche. » https://science.gc.ca/eic/site/063.nsf/fra/h_98222.html.

Gouvernement du Canada. 2021b. Politique des trois organismes sur la gestion des données de recherche. https://science.gc.ca/eic/site/063.nsf/fra/h_97610.html.

Portage. 2021. « Le réseau Portage se joint à la NOIRN pour continuer de faire progresser la gestion des données de recherche au Canada. » https://portagenetwork.ca/fr/nouvelles/le-reseau-portage-se-joint-a-la-noirn-pour-continuer-de-faire-progresser-la-gestion-des-donnees-de-recherche-au-canada/.

Le Group de travail sur les stratégies institutionnelles de GRD et Groupe d’experts national sur la formation du réseau Portage. 2020. Modèle – Stratégie Institutionnelle de gestion des données de recherche V. 2.0. 1 mars 2020. https://doi.org/10.5281/zenodo.4558228.