This website is in beta. Let us know what you think!

Appel de Jussieu pour la Science ouverte et la bibliodiversité

Posted by on Feb 1, 2018 in Observations, Observations and Responses | No Comments

Cet article a été écrit par Sarah Milligan.Jussieu campus

En bref

Titre Appel de Jussieu pour la Science ouverte et la bibliodiversité
Créateurs Serge Bauin, Céline Barthonnat, Christine Berthaud, Thierry Bouche, Francois Cavalier, Gregory Colcanap, Odile Contat, Nathalie Fargier, Thierry Fournier, Anne-Solweig Gremillet, Frédéric Hélein, Odile Hologne, Emmanuelle Jannes-Ober, Jacques Lafait, Annie Le Blanc, Jean Francois Lutz, Sandrine Malotaux, Jacques Millet, Pierre Mounier, Jean-Francois Nominé, Christine Okret-Manville, Christine Ollendorff, Sébastien Respingue-Perrin, Julien Roche, Laurent Romary, Dominique Roux, Joachim Schopfel, Bernard Teissier, Armelle Thomas et Céline Vautrin
Date de publication 2017-10-10
Mots clés science ouverte; politique internationale; bibliodiversité; recommandations

En octobre 2017, un collectif français de chercheurs et professionnels de l’édition scientifique travaillants sur les segments « Open Access » et « édition scientifique publique » de la Bibliothèque scientifique numérique (BSN) ont publié un appel pour la science ouverte et la bibliodiversité. L’appel de Jussieu se structure en fonction des objectifs et des défis définis par l’Appel à l’action sur la science ouverte d’Amsterdam (2016), la Déclaration commune de l’UNESCO et de la Confederation of Open Access Repositories (2016), la déclaration de LIBER en réponse à l’appel d’Amsterdam (2016), et le rapport sur le libre accès de l’International Council for Science (2014). Faisant écho au secrétaire d’État néerlandais au ministre des Science, Sander Dekker, selon lequel l’importance du libre accès n’est plus un sujet de discussion (Press release, 2016), ce document est un appel à l’action. Il présente huit points visant à promouvoir un modèle d’édition scientifique au libre accès qui favorise la bibliodiversité et l’innovation :

  1. L’accès ouvert doit s’accompagner d’un soutien à la diversité des acteurs de la publication scientifique –- la bibliodiversité -– qui mette fin à la domination par un petit nombre d’entre eux dictant de ce fait leurs conditions aux communautés scientifiques ;
  2. Le développement de modèles innovants de publication scientifique doit être une priorité budgétaire car il constitue un investissement pour obtenir des services qui correspondent aux besoins réels des chercheurs à l’ère numérique ;
  3. Des expérimentations doivent être soutenues au niveau des pratiques d’écriture (publication des données associées), des procédures d’expertise (évaluation ouverte), des services éditoriaux sur les contenus (Édition web au-delà du PDF), des services additionnels (fouille de texte) ;
  4. Les systèmes d’évaluation de la recherche doivent être profondément réformés et adaptés aux nouvelles pratiques de communication scientifique;
  5. Les investissements dans le développement d’outils open source sur lesquels reposent ces pratiques innovantes doivent être multipliés et coordonnés ;
  6. La communauté scientifique a besoin d’un cadre juridique stable et sécurisé dans les différents pays pour bénéficier de services performants de fouille de texte sur les publications scientifiques qui en intensifient l’usage ;
  7. Les communautés scientifiques doivent avoir accès à des infrastructures nationales et internationales qui garantissent la préservation et la circulation des connaissances contre toute privatisation des contenus. Des modèles économiques doivent être trouvés pour assurer la pérennité de ces dispositifs ;
  8. Priorité doit être donnée aux modèles économiques de publication qui n’impliquent le paiement ni par les auteurs pour publier, ni par les lecteurs pour accéder aux textes. De nombreux modèles économiques équitables existent, par soutien institutionnel, par implication ou souscription des bibliothèques, par commercialisation de services premium, par financements participatifs, par constitution d’archives ouvertes, qui ne demandent qu’à être étendus et généralisés. (Appel de Jussieu, s.p.)

Depuis son publication, l’Appel de Jussieu a été fréquemment référencé sur Twitter, de nombreux utilisateurs exprimant leur soutien et félicitant leurs institutions pour avoir signé l’appel ou les encourageant à le faire. Le SNESUP-FSU, le syndicat national de l’enseignement supérieur en France, a souligné l’Appel de Jussieu dans le numéro de l’automne 2017 de leur magazine ; il a également été présenté dans le magazine scientifique populaire, Sciences et Avenir.

Au moment de la rédaction, l’Appel de Jussieu a été signé par 49 institutions de recherche et enseignement supérieur, dont deux institutions canadiennes : l’Université de Montréal and Université Laval. Il a également été signé par 14 organismes professionnels de l’information scientifique et technique, y compris l’Association des bibliothèques de recherche du Canada (ABRC), qui a noté que l’appel cadre bien avec les objectifs de leur feuille de route sur la communication savante ; et 20 éditions scientifiques et sociétés savantes, incluant Érudit et l’Association science et bien commun. Érudit et le Public Knowledge Project (PKP) ont appui conjointement l’Appel Jussieu qui s’aligne sur leur conviction du besoin urgent « de redéfinir les rapports de forces dans le milieu de la publication savante pour une circulation libre des savoirs » (s.p.).

En plus des signataires institutionnels, l’Appel de Jussieu a été salué par le partisan du libre accès, Peter Suber et par le secrétaire exécutif du Conseil latino-americain des sciences sociales, Pablo Gentili. Suber a écrit une article de blogue entitulé, “Half a dozen reasons why I support the Jussieu Call for Open Science and Bibliodiversity” (Une demi-douzaine de raisons que je soutiens l’Appel de Jussieu pout la Science ouverte et le bibliodiversité), et a exprimé son soutien au terme bibliodiversité. Il a décrit la bibliodiversité comme une écosystème de composants interopérables libres et ouverts, conformes aux standards ouverts, offrant robustesse, modularité, flexibilité, liberté de créer de meilleurs modules sans réécrire tout le système, liberté de choisir les modules qui répondent le mieux aux besoins locaux, et la liberté d’évoluer pour répondre aux besoins mondiaux sans d’abord surmonter les contraintes centralisées ou les décideurs qui ne répondent pas » (s.p.).

Liste de références

“Appel de Jussieu pour la Science ouverte et la bibliodiversité.” 2017. jussieucall.org. http://jussieucall.org/index-FR.html.

Niemann, Tanja, and Brian Owen. 2017. “Érudit et PKP appuient l’Appel de Jussieu pour la Science ouverte et la bibliodiversité.” Érudit. https://apropos.erudit.org/fr/signature-de-lappel-de-jussieu/.

“Press Release: All European scientific articles to be freely accessible by 2020.” 2016. Netherlands Presidency Council of the European Union. https://web.archive.org/web/20161007111302/http://english.eu2016.nl:80/binaries/eu2016-en/documents/press-releases/2016/05/27/all-european-scientific-articles-to-be-freely-accessible-by-2020/press-release-all-european-scientific-articles-to-be-freely.pdf

Suber, Peter. 2017. “Half a dozen reasons why I support the Jussieu Call for Open Science and Bibliodiversity.” Google Plus. https://plus.google.com/+PeterSuber/posts/DwXSjcDKGJA

Leave a Reply

%d bloggers like this: