Read this in English

Cette observation a été écrit par Caroline Winter avec des remerciements à Lisa Goddard pour ses commentaires et contributions.

En bref:

Titre ORCID and Grant DOIs: Engaging the Community to Ensure Openness and Transparency of Funding Information
ORBIT: Grant Application Data Field Survey Report
• ORBIT Funder Reporting Survey Report
Créateur ORCID
Date de publication septembre 2019
Mots clés la communication savante, organismes de financement

En tant qu’outil ouvert, non propriétaire, international et non spécifique de discipline pour identifier les chercheurs, l’identifiant ORCID est une composante importante de l’infrastructure de recherche numérique. Pour plus d’informations sur les ID ORCID, voir l’observation ORCID: Connecter la recherche et les chercheurs.

En septembre 2019, le groupe de travail des bailleurs de fonds d’ORCID – un groupe international d’organisations de financement de la recherche, y compris les organismes des trois conseils du Canada (IRSC, CRSNG et CRSH) et l’Australian Research Council – a publié trois rapports proposant des recommandations aux chercheurs, aux institutions et à ORCID sur intégrer ORCID dans les flux de travail de financement.

  • Le rapport «  ORBIT: Grant application data field survey report » présente les résultats d’une enquête sur les champs de données utilisés dans les demandes de subvention par rapport aux champs utilisés dans les enregistrements ORCID. Il souligne la nécessité pour ORCID, en tant que plate-forme ouverte, de prendre en compte la confidentialité des utilisateurs lors de l’intégration avec des applications qui, par exemple, demandent le sexe et la citoyenneté des candidats.
  • Le rapport « ORBIT funder reporting survey report » se concentre sur la façon dont les enregistrements ORCID pourraient s’intégrer aux flux de travail de rapports sur les subventions. Il constate que l’utilisation d’intégration ORCID pour automatiser certaines parties du processus de rapport améliorerait la fiabilité des données et libérerait des ressources pour l’analyse des informations qualitatives.

Ce diagramme (en anglais) résume le flux de travail recommandé pour les rapports:

Source: https://members.orcid.org/cc-funders

Des identifiants ORCID et la communauté INKE

Plusieurs membres du partenariat INKE participent aux initiatives ORCID. Le consortium australien ORCID compte 41 membres institutionnels, dont l’Université Edith Cowan et l’Université Western Sydney, qui font tous deux partie des communautés INKE et CAPOS. Le consortium promeut et soutient l’engagement d’ORCID au sein de la communauté de recherche australienne. ORCID-CA, le consortium ORCID au Canada, compte 35 membres institutionnels et un groupe de travail d’institutions et d’autres intervenants, dont plusieurs partenaires INKE: CARL – ABRC, CRKN – RCDR, Calcul Canada et PKP. Lisa Goddard (bibliothèques de l’Université de Victoria), l’actuelle présidente du comité consultatif d’ORCID-CA, note que le comité rassemble des organismes de financement, des fournisseurs d’infrastructures, des instituts de recherche et des éditeurs pour soutenir et encourager l’adoption d’ORCID comme identificateur de recherche définitif au Canada.

Intégration d’ORCID dans la communauté universitaire élargie

Les organismes de financement s’engagent de plus en plus avec ORCID. Actuellement, 34 bailleurs de fonds internationaux sont membres d’ORCID, dont l’Australian Research Council et l’Australian National Health and Medical Research Council, et 11 organismes de financement ont signé une lettre ouverte en tant qu’engagement public à mettre en œuvre les identifiants ORCID. Au Canada, certains ont suggéré d’intégrer les identifiants ORCID au CV commun canadien, tel que rapporté dans Affaires universitaires en 2017 et 2019. Comme le note Goddard, rationaliser le partage d’informations entre les chercheurs, les éditeurs, les institutions et les organisms de financement – et alléger le fardeau administrafit des chercheurs – est l’un des principaux objectifs d’ORCID.

L’intégration avec les flux de publication augmente également. À ce jour, 80 éditeurs à travers le monde et dans diverses disciplines – dont PLOS, Wiley, Wellcome Open Research, Springer Nature et SAGE – demandent aux auteurs de fournir des identifiants ORCID, et beaucoup d’autres l’encouragent fortement. La réponse à cette exigence des auteurs a été extrêmement positive (Meadows et Haak 2017).

Intégration des identifiants ORCID et la science ouverte

L’ouverture est l’une des valeurs fondamentales d’ORCID, et les identifiants ORCID sont importants dans l’écosystème de la science ouverte comme moyen de rendre les chercheurs et leur travail « FAIR »: trouvables, accessibles, réutilisables et interopérables (Brodeur 2018). Le projet ORBIT vise à optimiser une infrastructure ouverte qui soutient la science ouverte en réduisant la charge administrative et en rendant les informations de recherche plus transparentes, plus précises et plus interopérables. Cela dit, Goddard souligne que les chercheurs  contrôlent les informations de leur profil, y compris des information incluses et comment elles sont partagées, ainsi que l’ouverture de leur profil.

Parce qu’ils reconnaissent que l’écosystème de recherche comprend plus que de simples résultats publiés couramment identifiés par les DOI, les identifiants ORCID sont importants pour l’évaluation de la recherche au-delà des métriques de citation conventionnelles (Haak et al.2018). Étant ouverts et interopérables, les identifiants ORCID sont importants pour suivre et signaler la recherche ouvertes grâce à l’intégration avec altmetrics, par exemple, et en permettant aux bailleurs de fonds de suivre efficacement la conformité avec leurs politiques libre accès (Brown et al 2019; voir l’observation Comformité à la politique de libre accès au Canada).

Ouvrages citées

L’ORBIT Funder Working Group. 2019. ORCID and Grant DOIs: Engaging the Community to Ensure Openness and Transparency of Funding Information. Juillet 2019. https://doi.org/10.23640/07243.9105101.v1.

Brodeur, Jason. 2018. Open Scholarship: Requirements and Resources: Open Access, Open Data, Open Identifiers. Bibliothèques de l’Université McMaster. http://hdl.handle.net/11375/22596.

Brown, Josh, Tom Demeranville, Laurel L. Haak et Alice Meadows. 2019. ORBIT: Grant Application Data Field Survey Report. Juillet 2019. https://orcid.figshare.com/articles/ORBIT_Grant_Application_Data_Field_Survey_Report/9114617.

Brown, Josh, Tom Demeranville, Laurel L. Haak et Alice Meadows. 2019. ORBIT Funder Reporting Survey Report. Juillet 2019. https://orcid.figshare.com/articles/ORBIT_Funder_Reporting_Survey_Report/9149240.

Haak, Laurel L. Alice Meadows et Josh Brown. 2018. « Using ORCID, DOI, and Other Open Identifiers in Research Evaluation ». Frontiers in Research Metrics and Analytics 3, article 28 (octobre 2018). https://doi.org/10.3389/frma.2018.00028.

Meadows, Alice, et Laurel Haak. 2019. Use of ORCID in the Funding Cycle. Figshare. https://orcid.figshare.com/articles/Use_of_ORCID_in_the_Funding_Cycle/9807869.

Meadows, Alice, et Laurel Haak. 2017. « ORCID Open Letter – One Year On Report ». 14 decembre 2017. https://doi.org/10.6084/m9.figshare.4828312.v1.